"> 1958: "TOUT commence au 2 I'S - Cocoheinen, Blog CLIFF RICHARD | Bloguez.com - Bloguez.com
 

 1958: "TOUT commence au 2 I'S CAFE"

28/1/2010

1958
 
Tout avait commencé aux Cinq Fers à cheval, rue  Burford, Hoddesdon. Un chanteur était en avant de sa bande "The Drifters" soit les Vagabonds, parés de sa chemise blanche et d'un pantalon noir. John Foster, impressario, boit un verre au bar avec ses camarades de travail. Il observe le chanteur et est impressionné, s'avance vers lui et lui donne son numéro de téléphone. Il  promet de réserver pour eux la scène du café pour le samedi suivant. La carrière de Cliff et des Drifters est lancée
 
 

The way it would have looked inside.

 
 Une jeune fille du 2 I's Café JAN VAN demanda à CLIFF s'il avait un FAN CLUB! Il rit et répondit NON !Le premier GFAN CLUB de CLIFF était né.
 
Cliff chante dans le 2 I's Café.
 
 
 
 
 
 
La foi de Cliff est immense, merci à LILI pour ses explications à ...LILY...Les Anglicans, le Protestants  et les Cathos sont proches les uns des autres... Ce qui n'est pas le cas des Témoins de Jéhova.
Je ne fais ici qu'un très TRES court résumé de cette vie de Cliff car j'en ai déjà longuement parlé depuis l'existence de ce blog.
 
 
 
Category : Tout sur Jean-Pierre Heinen (blog perso) | Write a comment | Print

Comments

 alecoute13, le 29-01-2010 à 17:21:27 :

xxx

 

Mon ami Coco!!

Qu'elle soit toute en douceur!!

Mon vote!!

Bravo pour ce billet et pour la documentation!!

A trés bientôt!!

 

alain

 labicheaubois, le 29-01-2010 à 15:50:35 :

juste de passage pour lire les billets

 

 

Bisous et bon week end

Lyne

 cocoheinen, le 28-01-2010 à 18:56:52 :

essai

essai

cliffette, le 28-01-2010 à 08:16:21 :

Bonne journée.

Mes problèmes de son étant réglés, je vais pouvoir continuer à tout réinstaller sur mon PC afin de pouvoir faire d'autres montages avec notre Cliff bien-aimé !

hirondelle1en visite, le 28-01-2010 à 01:10:45 :

coucou coco

salut coco

ne croi pas que je t'oublie mais pas trop au blog pour l'instant

tu remet bien mon bonjour à Mariette. Et porté vous bien tout les deux

je vote

Marie-Rose