"> CHAPEAU MONSIEUR - Cocoheinen, Blog CLIFF RICHARD | Bloguez.com - Bloguez.com
 

 CHAPEAU MONSIEUR ZETTERBERG!

7/5/2006

Zetterberg arrête au bon moment

Pär Zetterberg fera ses adieux au football professionnel vendredi, au terme du match capital contre Zulte-Waregem. "Si on devient champion, ce sera le plus beau moment de ma carrière".

Ce vendredi, le milieu de terrain anderlechtois Pär Zetterberg mettra un terme à sa carrière de footballeur professionnel à l'issue de la dernière journée de compétition, qui verra son club affronter Zulte Waregem avec comme enjeu le titre de champion de Belgique. Le Suédois de 35 ans a derrière lui un palmarès que beaucoup lui envieraient, avec notamment huit titres nationaux dont cinq avec Anderlecht et trois avec l'Olympiakos (Grè), et deux Souliers d'Or.

Grand moment
"Si nous décrochons le titre vendredi devant notre public, pour mon dernier match et à mon âge, ce sera sans nul doute le meilleur moment de ma carrière. Dans le cas contraire, ce sera le plus décevant", a confié Zetterberg mercredi lors d'une conférence de presse au stade Constant Vanden Stock.

Fair-play
A la fin de cette saison, le quintuple détenteur du prix du Fair-Play, une qualité qui le caractérise, officiera comme recruteur pour le Sporting d'Anderlecht, s'orientant tout particulièrement vers le scoutisme des pays scandinaves. "Tout ce qui entoure la vie de joueur de foot va me manquer", admet Zetterberg. "L'ambiance dans les vestiaires et sur le terrain, le contact avec les gens. Je n'ai connu que cela pendant 17 ans. Je vais devoir m'y faire et cela me prendra certainement du temps pour m'y habituer."

Plus que régresser
Néanmoins Pär Zetterberg n'exprime aucun regret à mettre un terme à sa carrière. "Après les entraînements et les matches, j'ai de plus en plus difficile à récupérer. Je veux arrêter maintenant que je suis encore au sommet, alors que j'aurai bientôt 36 ans en octobre. Meilleur je ne deviendrai plus, ce qui veut dire que je ne pourrai plus que régresser. Et je ne veux pas terminer sur une mauvaise note", explique le joueur qui a toujours souffert du diabète sans pour autant que ses performances sportives s'en ressentent.

Diabète
"J'ai été un des premiers sportifs a prouvé qu'une carrière à haut niveau n'est pas incompatible avec le diabète," a-t-il rajouté. Pär Zetterberg était arrivé en 1987 à Anderlecht. Mais n'ayant pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu au sein d'une équipe qui, à l'époque, collectionnait les titres, le Suèdois avait émigré en 1991 vers le Sporting de Charleroi, sous la forme d'une location. "C'est là que ma carrière a véritablement démarré", a déclaré Zetterberg. En 2000, le favori du public carolo était transféré vers le club grec de l'Olympiakos du Pirée. Bien qu'ayant du mal à s'imposer comme titulaire à part entière, il y décrocha tout de même trois titres consécutifs, avant de retourner à ses premiers amours mauves et blancs en 2003.

Émotions
Vendredi, lors de son 346e match en division 1 belge, l'Anderlechtois tentera d'inscrire son 86e but belge, mais surtout rêve de pouvoir décrocher son 6e sacre avec le Sporting, qui possède toujours un point d'avance sur le Standard. "Si mon rêve se réalise, je ne pourrai cacher mon émotion. Dans la vie courante je ne suis pas quelqu'un qui pleure facilement, mais là je crois que j'aurais du mal à contenir mes larmes", toujours selon Zetterberg.
Category : Tout sur Jean-Pierre Heinen (blog perso) | Write a comment | Print

Comments

 kitty, le 06-05-2006 à 00:05:28 :

Commentaire sans titre

pfffffffffffffffffffffff, no comment !!!!lol bises et savoure bien ta victoire mdr