"> ENFER et - Cocoheinen, Blog CLIFF RICHARD | Bloguez.com - Bloguez.com
 

 ENFER et PARADIS

21/8/2014

De l'enfer au paradis et vice-versa

 

J'ai toujours aimé passer par l'écrit pour m'exprimer. Et me voici, cette nuit du 19 au 20 août 2014 pris par cette envie de partager mes pensées en les frappant sur le clavier.

 

Depuis le décès de Mariette, toute ma vie a basculé, comme cette échelle mortelle qui m'a enlevé celle qui partageait ma vie depuis presque 37 ans avec tous les aléas que connaissent tous les couples.

 

Je ne connais pas le purgatoire, je passe du Paradis à l'Enfer et vice-versa!

 

Le Paradis, ces heures passées avec mes enfants et mes deux Princesses, avec ma soeur Marie-Jeanne, nous étions et restons tellement "famille". L'enfer c'est son absence, notre Enfer à nous tous qui évitons le sujet sacré! Elle a manqué la naissance de Noémie pour deux jours, elle se réjouissait tant, elle ne connaîtra pas l'enfant que porte Laure dans son ventre, un projet qu'elle partageait avec elle. L'Enfer c'est la pensée que Marine dont elle était si proche l'oublie au fil du temps.

Photo

 

Le Paradis c'est la présence constante de Tinka et nos promenades. L'enfer, c'est son regard interrogatif et triste auquel je ne peux répondre.

 

 

Le Paradis, ce sont ces moments d'euphorie, presque démesurés et exagérés comme les concerts de Cliff à l'étranger...Comme ce 4 août passé à l'Adega du Chanteur en Algarve, dans les vignes et tout près de mon idole le lundi soir.

 

L'Enfer, ce sont les deux jours suivants, le mardi, seul dans Albufeira, à errer, à pleurer, à me cacher les yeux derrière des mouchoirs en papier « empruntés » sur les terrasses des cafés de la ville. Cette ville qui me rappelle tant de souvenirs, avec ses restos, ses magasins que nous avions fréquentés en 2012. J'étais logé à 200 mètres de la RUA SIR CLIFF RICHARD où nous avions pris des photos. Moi devant la plaque dorée de la rue, « elle » au milieu du Parc d'en face. JUIN 2012, juste deux ans avant.....

Photo de Jean-Pierre Heinen.

 

Photo de Jean-Pierre Heinen.

 

J'y suis resté plus d'une heure, toujours à verser toutes les larmes de mon corps avant de survivre 36 heures dans ma petite chambre d'hôtel sans manger ni dormir, les yeux rivés sur ma montre dans l'espoir que ces satanées aiguilles me conduisent le plus vite possible à 7h du matin le mercredi pour prendre la route de l'aéroport de Faro puis celle de l'avion du retour avant de me retrouver aux urgences tellement je souffrais de la poitrine!

 

Le Paradis, c'est mon côté « Showman », le désir de plaire, de faire plaisir aussi...Péché d'orgueil, de vanité ou simplement la recherche de l'extraordinaire et du partage... comme cette TRIBUTE TO CLIFF and THE SHADOWS que j'ai organisée ce dernier 15 août au Château de Chaineux. C'est de voir des gens venus tous azimuts, des copains, des anciens camarades, des amis, ma famille partager un moment de bonheur et m'en féliciter!

 

Mais l'Enfer, c'est que je me retrouve toujours et de toutes façons seul quand le spectacle est terminé.

 

Avant le départ de Mariette, c'était déjà la même chose dans tout ce que j'entreprenais ou que je partageais avec mes enfants dans le sport, ping et foot, dans mon métier d'enseignant si décrié mais si difficile et dans un stress quotidien, propre au perfectionniste maladif que je suis, qui ne me lâcha ni ne me lâchera jamais. Mais elle était là, présente, conseillère, au bon endroit au bon moment. Nous n'étions pas toujours d'accord mais elle avait souvent raison, des mots justes, des expressions, des explosions parfois!

 

Cela fait 14 mois qu'elle n'est plus.

 

C'est à la fois l'Enfer et le Paradis de prendre sa place pour l'entretien de la maison et, comme ce mardi, de rendre propre le parterre de fleurs à l'endroit même où elle chuta. Vous rendez-vous compte de cette situation!

 

14 mois que je ne joue plus au tennis de table...Mes équipiers et autres potes du club de Tiège insistent pour que je rempile...Il semble que mon coeur (le muscle) tiendra bon au vu des récents examens, le Paradis...Mais le coeur, côté sentiments, lui, surfe à l'opposé, en Enfer.

 

Oui, je pense que je reprendrai la compétition et, dans le feu de l'action, je referai du show quand je remporterai de nouvelles victoires. Ce sera le Paradis aussi pour ceux qui me connaissent et rient de mes facéties....Et puis, aux environs de minuit, quand je quitterai la salle embuée de sueur, aux relents de boulets-frites et de bières, quand je laisserai mes copains poursuivre la soirée voire la nuit, je rentrerai mais personne ne me demandera: « Qu'est-ce que tu as fait? » comme quand elle veillait jusqu'à mon retour chaque nuit du samedi au dimanche.

 

Je (re)plongerai alors dans la nuit de l'Enfer jusqu'au prochain épisode mais avec un petit coin de Paradis et les albums de CLIFF qui s'ajouteront aux somnifères.

Je n'ai pas la force ni probablement les qualités requises pour traduire ce texte en anglais...Sorry....

"They say I'll love again someday
A true love will come my way the next time
But after you there'll be never be a next time
For me" (The Next Time)

 

Tags : Confidences
Category : Musique (CLIFF Richard) | Write a comment | Print

Comments

Nicolas H., le 26-08-2014 à 08:31:01 :

A JPH!

Posté ici par Nicky H. le 21/08/2014 à 08:09
Salut JP
Salut Jean-Pierre,
 Ai lu ton beau texte nous racontant tes moments " de bonheurs " et les autres plus difficiles ....
 Tu n'oublieras jamais Mariette mais je suis persuadé que les périodes de bonheur seront de plus en plus nombreuses grâce à tes petits bouts, tes enfants et tous ceux qui t'aiment et que tu aimes. Reste positif et continue à " bouger " comme tu le fais depuis plusieurs mois.
 Je t'embrasse.
 Nicky

, le 22-08-2014 à 22:56:32 :

De Josiane Piette

Magnifique texte , Jean-Pierre.
 
Tu écris avec talent, pourquoi n'écrirais-tu pas un livre, un manuscrit où tu raconterais  Mariette, votre rencontre, votre vie à deux, le tragique événement, ta vie après...et ta victoire future sur les événements, ta reconquête du bonheur, ta sortie de l'Enfer.
Sûrement ton expérience aiderait d'autres vivant le même deuil .
Tu m'as émue, je te souhaite de retrouver la paix.
Très amicalement,
Josiane

cliffette, le 22-08-2014 à 07:27:05 :

Bon week-end !

Ecoutons Cliff chanter "I Still Believe in You" magnifique chanson de 1992.

Françoise Tikuanyinwui, le 21-08-2014 à 22:49:53 :

émouvant.............

C'est magnifique d'écrire tout ce que tu ressens. C'est bouleversant à lire. Quelle chance tu as eu d'avoir vécu avec une telle âme sœur...

cliffette, le 21-08-2014 à 19:36:41 :

Oui, ton texte est très émouvant !

Encore plus quand on écoute la bande-son du diaporama que je viens de faire.
"I Still Believe in You" ! ce titre s'applique aussi à toi : il faut essayer de surmonter ton chagrin car la vie continue et ta famille et tes amis sont là pour te soutenir sans oublier Cliff !

Photo Elaine Karasz.
Courage Jean-Pierre.

Nicky H., le 21-08-2014 à 10:09:00 :

Salut JP

Salut Jean-Pierre,
 Ai lu ton beau texte nous racontant tes moments " de bonheurs " et les autres plus difficiles ....
 Tu n'oublieras jamais Mariette mais je suis persuadé que les périodes de bonheur seront de plus en plus nombreuses grâce à tes petits bouts, tes enfants et tous ceux qui t'aiment et que tu aimes. Reste positif et continue à " bouger " comme tu le fais depuis plusieurs mois.
 Je t'embrasse.
 Nicky

Monique Delporte, le 21-08-2014 à 01:16:10 :

Coucou Jean-Pierre

Coucou je viens de lire ton mail sur le paradis et l'enfer et ce sont les yeux tout embués que je t'écris ces quelques lignes. Je voulais te dire avant tout merci pour l'agréable soirée que tu avais concoctée pour tes proches et amis. Je peux te dire que toute la soirée j'ai pensé à Mariette et ça  se voyait très bien que malgré le bonheur qui t'animait elle te manquait aussi. Tout ce que tu écris est vrai, je ne sais pas si on peut vraiment mesurer l'ampleur de ta souffrance mais saches que nous la partageons et que je pense souvent à toi et à ta solitude car même si tu es bien entouré par ta famille et tes amis "elle doit rôder", ce qu'il faut c'est la fuire pour ne pas la laisser t'envahir. C'est pourquoi tes amis sont là, n'hésite pas à les contacter. Ce qui m'a le plus toucher dans tes propos c'est de savoir que Marine va petit à petit oublier sa mamy et c'est normal, mais que ça doit être dure à vivre. Il faut que tu apprennes à vivre le plus possible avec les beaux moments de ton présent (je sais c'est facile à dire) mais ce sont ceux là qui te feront avancer. Dès que possible, on se refera une petite bouffe à la maison. Gros bisous.
Monique delporte

André Leclerq, le 20-08-2014 à 23:02:09 :

Bonjour Jean-Pierre

Simplement pour te dire que l' on pense à toi et à  Mariette bien sûr que l'on ne peut oublier et à qui j'ai été  faire un petit coucou le 05 juin dernier date du décès de ma mère également , en tout cas en te lisant tu es arrivés à nous faire pleurer, un texte super, écrit par un gars dont j' ignorais les qualités humaines et entre autres celles  de chanteur,  garde courage afin  d' entourer ta belle famille.



 

André et Jacqueline 

Rachel.G, le 20-08-2014 à 18:25:10 :

très beau texte

Vraiment émouvant.. M'a vraiment émue... Courage Jean-Pierre

, le 20-08-2014 à 15:55:02 :

De Bernard Marot

Magnifique, émouvant!
C’est vrai que servir de paradis aux autres (si tu rejoues et que tu gagnes), ça restera un enfer pour toi.
Mais tu es courageux, fier et tellement touchant. Comme ton texte, véritable morceau d’anthologie qui exprime une peine indicible. Un désastre.
Ceux qui sont épargnés par le deuil d’un proche tant aimé ne peuvent pas vraiment comprendre.
Mais tu dois vivre, Jean-Pierre, pour des délicieux enfants et petits-enfants présents et à venir. Et pour Mariette qui te regarde de là-haut!
Je sais que tu en as la force!
Bernard

, le 20-08-2014 à 12:55:48 :

Via FB

Jacques Pirard... Nous ne pouvons qu'espérer qu'au fil du temps le paradis prenne le dessus ! Courage Jean-Pierre !

Carmen de Ghoy, le 20-08-2014 à 11:35:42 :

Enfer et paradis

Bonjour à tous


Que dire Coco, que je connais cela depuis près de 10 ans , connaît les  mêmes états d'âme

et que je replonge un peu depuis la perte de ma fidèle chienne la semaine dernière, je crois qu'il faut se dire que le vie continue, que d'autres ont encore besoin de nous, qu'on aura encore des moments de joie et encore souvent du bleu au cœur et qu'il n'y a pas de honte à avouer ses faiblesses et son chagrin.

Courage

cliffette, le 20-08-2014 à 08:19:47 :

La vie continue Jean-Pierre...

Je comprends que ce soit dur pour toi mais pense aux bons moments que vous avez vécus ensemble et profite de ta famille et de tes amis sans oublier  Cliff.

Photo prise à Paris par mon amie Catherine Marion.
Bonne journée à tous.

huguette marquet, le 20-08-2014 à 04:25:10 :

huguette de dordogne

Je ne vois pas quels mots employer pour alléger votre peine. Nous essayons tjrs de nous mentir en voulant oublier que l'être humain est seul de toute façon. Et plus nous vieillissons, plus nous nous en rendons compte. C'est une merveilleuse chance d'avoir pu partager 37 longues années d'entente avec un autre être. Continuez d'entretenir votre dynamisme à tout prix.             Amitié  très sincère.
Autre pensée : qd je vois Cliff sur scène,  je ne peux m'empêcher d'imaginer combien il doit ressentir la solitude qd les lumières s'éteignent sur ses 73 ans. Pas étonnant qu'il ne puisse pas vivre seul. Et tjrs son grand sourire malgré tout.