"> Amère déception aussi pour les B - Cocoheinen, Blog CLIFF RICHARD | Bloguez.com - Bloguez.com
 

 Amère déception aussi pour les Belges!

13/2/2006

Pas de finale pour Wim De Deyne et Pieter Gysel, tous les deux disqualifiés

TURIN Après Bart Veldkamp, samedi, c'était au tour de Wim De Deyne et de Pieter Gysel d'effectuer leurs entrées, dimanche, sur la piste olympique du Palavela de Turin où Kevin Van der Perren se produira à son tour mardi. Au contraire de notre patineur de vitesse, très content de sa prestation la veille, nos deux short-trackeurs n'ont pas répondu à l'attente générale et pour cause, aucun ne s'est hissé en finale... B!

Premier à s'élancer sur le 1.500m, Pieter Gysel achevait sa série à la seconde place derrière le Canadien Mathieu Turcotte et assurait du même coup sa qualification pour les demi-finales. Dans la deuxième course, Wim De Deyne devait logiquement en faire de même mais voyait finalement ses espoirs brisés suite à une disqualification consécutive à une poussée sur un adversaire. La compétition s'arrêtait là pour le Brugeois...

La pression ne reposait donc plus que sur les épaules de Pieter Gysel qui patinait dans la troisième et dernière demi-finale. Après un début de course particulièrement calme, la situation se compliquait d'un seul coup avec la chute de l'Américain Apolo Anton Ohno, champion olympique en titre sur le 1.500m.

Une question d'interprétation

Complètement désorganisé, le peloton n'en avait pas terminé avec les bousculades. La seconde allait opposer le Hollandais Cees Juffermans et notre compatriote. Poussé à l'intérieur, Pieter Gysel avait course perdue tandis que le Batave heurtait les balustrades. Mais alors que l'on s'attendait à une disqualification de Cees Juffermans, auteur du coup d'épaule, le jury décidait finalement de disqualifier le patineur belge!

Estimant la décision injuste, ce dernier perdait d'un seul coup tout espoir de finale B et par la même occasion de top 8, son objectif à Turin. «La disqualification de Wim (De Deyne) est logique dans le sens où il gêne son adversaire alors qu'il avait le potentiel pour le dépasser sans trop de problème, raconte Eddy De Smedt, l'attaché olympique de la délégation belge. Pour Pieter (Gysel), la disqualification est plus difficile à digérer. Tout dépend évidemment de l'interprétation du jury. Le Hollandais a perdu de la vitesse et Pieter a voulu le dépasser par l'intérieur... La déception est évidemment énorme surtout qu'il était bien placé pour prétendre à une finale B et, pourquoi pas? y réussir un bon résultat.»

La déception est énorme mais les échéances sont là pour ramener les deux short-trackeurs les patins sur la glace. «Wim et Pieter vont encore participer au 500m tandis qu'un des deux fera aussi le 1.000m. Qui? La décision tombera demain (lisez aujourd'hui). Nous la prendrons à tête reposée...»

Category : Tout sur Jean-Pierre Heinen (blog perso) | Write a comment | Print

Comments