"> CLIFF RICHARD: ALWAYS AND - Cocoheinen, Blog CLIFF RICHARD | Bloguez.com - Bloguez.com
 

 CLIFF RICHARD: ALWAYS AND FOREVER

19/11/2011

Pourquoi J'aime CLIFF (3 et fin)

Sir Cliff Richard Sir Cliff Richard signs autographs arriving for the Nachhaltigkeitsgala at Maritim Hotel on November 4, 2011 in Duesseldorf, Germany.

 


ALWAYS and FOREVER


Pour tant de raisons. Tout d'abord évidemment pour sa voix merveilleuse, unique, il est le seul à la faire trembler dans des sons doux ou aigus. Il excelle dans tous les styles: du rock à la pop music, de la variété aux chants de Noël, lui CROYANT devant l'ETERNEL. Monsieur RICHARD est charitable et s'investit dans de nombreuses oeuvres caritatives. Je l'aime pour son look extraordinaire, sa tenue sur scène et dans la vie. Cliff est beau et jeune. A chaque intervieuw, on lui demande son secret qui lui permet de rester ce YOUNG ONE JUVENILE alors qu'il avoue 71 automnes! SCR porte avec élégance aussi bien le smoking que le costume de tous les jours, le Jeans délavé que la veste la plus « carnavalesque », les couleurs les plus criantes que le gris ou le noir et le blanc, la cravate que le col déboutonné ou le T.shirt ras du cou...Toujours poli, doté d'un humour décapant (même si je n'en comprends pas toutes les finesses), CLIFF c'est la CLASSE avec un grand « C ». Un grand professionnel qui aime parfois "frimer" sur scène mais qui m'a déjà fait aussi pleurer!

 Jamais, il n'est tombé dans les travers de la drogue ou de l'alcool comme tant d'autres artistes. Jamais, il n'a été pris dans des scandales sexuels, jamais il n'a fait la « UNE » pour des esclandres même si certains tabloïdes cherchent parfois à lui porter préjudice pour des pécadilles. CLIFF n'a pas été annobli SIR par hasard, c'est pour toutes ces raisons que la Reine d'Angleterre, ses millions de fans dans le Monde, Lili, Francine, Maria, Nat, Carmen, Sally, Serge, Françoise, tant de visiteurs de ce blog et...moi-même, nous l'aimons et ce «  ALWAYS and FOREVER » (à écouter sur ce blog,   en live le 25 octobre à O2, j'y étais, devant la scène...héhé!)

Tags : COCOHEINEN
Category : Musique (CLIFF Richard) | Write a comment | Print

Comments

momonne77, le 27-11-2011 à 23:30:51 :

Pourquoi j'aime Cliff ?

Quand j'ai connu Cliff  j'avais 14 ans c'était en 1963. Je l'ai connu grâce à ma soeur ainée qui est allée à Londres avec son lycée pour y apprendre l'Anglais, elle était chez une famille à Sheffield, et cette famille Anglaise à eu la bonne idée d'emmener ma soeur au cinéma voir le film "The Young Ones" bien sûr elle est tombée sous le charme de Cliff et elle est revenue en France avec le 45t du même titre. Elle nous l'a fait écouter et cette chanson nous avait beaucoup plu, mais malheureusement les aléas de la vie ont fait que je n'ai plus entendu parler de Cliff et je l'avais presque oublier jusqu'en Mai 2003 où je l'ai revu sur une chaine TV cablée.  Ils ont passé 1 heure de son concert "The Countdown Concert" et en voyant la bande annonce, je me suis dit (Tiens Cliff Richard, je me demande ce qu'il est devenu) et j'ai programmé mon magnétoscope et j'ai enregistré l'émission. Je dois dire que je n'ai pas été déçue de l'avoir fait car en voyant le concert, je suis restée "scotchée d'admiration" devant mon écran. Je ne sais pas combien de fois j'ai regardé cette cassette video mais je ne pouvais plus m'arrêter.

Depuis je n'ai plus perdu Cliff de vue une seconde, j'adore cet homme, je trouve qu'il est simple,il a toujours le sourire aux lèvres, il est gentil avec tout le monde, il est beau et son sourire est à tomber dans les pommes, quand à sa voix, elle est merveilleuse et ses chansons sont formidables.

Je l'ai vu pour la première fois le 17 et le 20 avril 2004 au "Royal Albert Hall" à Londres pour ses concerts "Live and Kicking" ce fut des moments inoubliables pour moi. Ensuite je l'ai vu le 1er Décembre 2004 pour la dédicace de son DVD "Castles in the Air" chez "Harrods", puis il est venu à Paris à l'olympia pour "La Rose d'Or" et là j'étais au premier rang et j'avais acheté un bouquet de roses pour lui donner, quand je me suis approchée, il l'a pris et m'a remercier. Encore un moment inoubliable !!

Je l'ai revu en Novembre 2006 à "Wembley" pour son concert "Here and Now" toujours aussi formidable et j'ai eu le plaisir de revoir ce concert à Paris en Mars 2007.

En Novembre 2008 je retournais à Londres pour voir son concert "Time Machine Tour" à Wembley pour l'anniversaire de ses 50 ans de carrière. Un concert Merveilleux !!

Puis en 2009 bien sûr je suis venue le voir avec ses grands amis les "Shadows" au O2 de Londres pour "The final Reunion"  Ce fût Fantastique !!!  Extraordinaire !!  Epoustoufflant !! (les mots me manquent)

Je n'aurai raté ça pour rien au monde !!!

Le concert était en Septembre 2009  et devais venir avec mon mari, mais mon mari s'est cassé le pied en Août et avec un pied dans le plâtre il ne pouvait pas venir avec moi, alors je me suis dit "tant pis j'irai toute seule" je ne parle pas beaucoup l'anglais mais j'ai réussi à me débrouiller. Je l'ai vu pour la dernière fois (malheureusement) à Paris en Novembre 2009 pour le même concert avec les Shadows, ma soeur ainée était avec moi ainsi que mon amie Françoise. Nous avions toutes les trois passé une excellente soirée !!!

Mon seul grand regret est que je n'ai jamais pu voir Cliff de près, et mon rêve serait de pouvoir être prise en photo à côté de lui, mais ce n'est qu'un rêve !!!

Et malheureusement je sais qu'il ne se réalisera jamais, mais j'ai le droit de rêver !!

Je crois que tous ses fans font ce même rêve et le pauvre Cliff serait écrasé ou étouffé si il devait réaliser le rêve de tous ses fans.

Voilà, depuis que j'ai retrouvé Cliff, tous les chanteurs et chanteuses Français me paraissent insignifiants, barbants même. Cliff a vraiment quelque chose de spécial qui vous accroche et qui ne vous lâche pas. Pas une journée ne passe sans que je regarde un de ses DVD ou écoute ses chansons. 

Cliff est ma drogue !!  Une drogue douce et merveilleuse mais je ne peux plus m'en passer.

Simonne

Tikuanyinwui, le 20-11-2011 à 19:52:24 :

rester soi-même...

Hello, Je voudrais dire quelque chose qui me tient à cœur : quand j’ai « lâché » en 96, c’est parce que j’avais fini par craquer sous la pression de l’entourage. Années après années mes filles me démontraient à quel point c’était puéril et immature d’être fan de quelqu’un, mon mari avait soupiré et ronchonné pendant plus de vingt ans, mes filles m’asticotaient depuis plus de dix ans, j’ai fini par craquer. Seul mon fils ne disait rien, peut-être était-il secrètement de mon côté bien que je l’ai fait naître une semaine plus tôt pour pouvoir aller au concert. Bon, je raconte. C’était en 77, J’avais pris ma place pour le concert à l’Olympia de septembre 1977, j’étais allée à Paris pour retenir ma place et j’étais au premier rang. Or, mon fils devait naître à la même date. Problème. Donc, un soir, j’ai dit à mes filles « venez danser le rock’n’roll avec moi, le petit frère, il faut qu’il naisse maintenant » j’ai donc mis les premiers disques de Cliff avec des rocks bien balancés, nous avons dansé, et le lendemain le bébé était là. Pas de soucis, il pesait 4 kg 200, il pouvait naître ! (Ça ne faisait qu’une semaine d’avance). Et moi j’ai pu aller au concert. J’aurai pu mourir, je sais, mais j’ai pris le risque…. Donc, je voudrai dire qu’il faut méditer les maximes : « Il ne faut jamais laisser personne nous éloigner de nous-même » « Celui qui nous vole nos rêves nous vole notre vie » « mieux vaut se séparer des autres que de soi-même » « penser et agir à partir de soi et non à partir des autres »… C’est normal que le conjoint n’ait pas les mêmes idoles, ça n’irait pas du tout si on avait les mêmes, c’est notre jardin secret, nos frissons perso, ce qu’on demande c’est juste la liberté et aucune réprobation, critique et autre ! Bizzz à tous

lilithewitch, le 20-11-2011 à 17:23:47 :

quelle joie!

Quelle joie de lire vos récits... Serge je suis allée voir en haut si le stylo y était toujours dans cette petite boîte où j'avais mis sa signature... il n'y est plus, la carte non plus, je dois les avoir rangés qq part, je vais continuer jusqu'à ce que je trouve. Je ne l'ai pas jeté, ni la carte
donc il y a un petit quelque chose dont Cliff seul connaît la recette pour nous mettre dans de tels états... nous ensorceller avec sa voix, son sourire que nous recherchons dans les photos et qui nous ébloui si une fois il se tourne vers toi et c'est juste à toi qu'il sourit. En concert j'ai l'impression qu'il chante pour moi tout seul... et je vois que c'est pareil pour vous. Dommage que notre autre moitié (dans nos couples) ne comprennent pas, ont échappé pour une raison qui m'échappe à ce virus nommé Cliff Richard. Régalons-nous et restons unis en nous envoyons sur ce blog merveilleux nos expériences, nos manques lorsqu'il prend ses congés mérités... nous avons du matériel à puiser et commenter jusqu'à son retour. Sera-t-il ROCK ou SOULICIOUS 2... et bien j'aimerais le voir en roqueur et Soulicious 2 pourquoi pas enregistré en GB dans un théâtre avec comme audience les fans qui auront la chance de décrocher ce ticket... je pense que je saurais attendre jusqu'au prochain concert ROCK... je vous aime tous parce que avec vous je ne me sens pas ridicule... parler de CLIFF avec le reste du monde c'est différent er parfois très décevant mais je comprends car je respecte leur choix   s'ils ne veulent pas autrement alors CLIFF c'est pour nous

Tikuanyinwui, le 20-11-2011 à 14:11:07 :

Notre soleil.....

Fantastiques vos récits ! Je vois que « j’ai un âge de plus » que vous tous, je n’ai que quatre ans de moins que Cliff et mon mari a juste trois mois de moins. J’ai ressenti ça aussi, comme Lili, sa voix qui transperce et fait vibrer chaque fibre du corps, merci Lili, je ne savais pas que quelqu’un d’autre avait ressenti ça aussi. Moi aussi, j’ai écouté bien d’autres chanteurs, chanteuses, musiciens, jamais je n’ai ressenti ça pour quelqu’un d’autre. Hier soir, je faisais l’expérience de mettre un autre DVD que j’aime bien et d’un style très différent, c’est joli, très joli même, mais il manque quelque chose, et quand après j’ai mis un DVD de Cliff, c’est comme si le soleil envahissait mon écran… et le vide se trouve comblé, le cœur réchauffé… J’ai découvert Cliff tout doucement, en 1962-63. J’adorais les Shadows (je les ai vus à l’Olympia en 63). J’ai commencé la musique à l’âge de 4 ans, toute seule, avec une petite cithare. Puis plus tard j’ai pu avoir une guitare, d’où mon intérêt particulier. En 1964 j’ai vu Cliff à l’Olympia. Honnêtement, je ne savais pas à quoi m’attendre, (pas de télé à l’époque) le choc a été profond, j’ai eu l’impression de recevoir un coup de poing dans le plexus. Les années ont passées (sans que je l’oublie) et en 1974, dans l’émission « souvenir souvenir » Patrice Blanfrancard à passé une ancienne chanson de Cliff. Ça m’a fait un choc, un véritable électrochoc. Je suis allée chez un disquaire et j’ai acheté des vinyles. J’ai découvert qu’il était devenu très croyant et publiquement Chrétien et, à cette époque là, j’étais croyante et ça m’a beaucoup aidée, vraiment. Maintenant je ne crois plus, mais c’est la vie comme ça. J’ai acheté beaucoup de disques, malgré toutes les oppositions familiales que je rencontrais. J’ai eu l’impression de soulever des montagnes et je crois sincèrement que c’est ce que j’ai fait, j’ai vraiment soulevé des montagnes. En 76 et les années suivantes, j’ai entraîné toute la famille en Belgique et en Angleterre pour aller aux concerts. Mon mari qui ronchonnait comme pas possible, m’a avoué l’année dernière, que c’était une période fabuleuse. Tiens tiens !! 19 concerts entre 76 et 81 ! Une merveille ! Quand je le pouvais, j’allais aux deux, un l’après midi et un autre le soir ! Quelle santé notre Cliff ! Deux concerts le même jour ! Je choisissais ces tournées là parce que les dates m’arrangeaient et surtout : les prix. Les gospels concerts étaient beaucoup moins cher et ils avaient un autre avantage que j’appréciais énormément : ils étaient très intimes. Ça, c’était fabuleux. Grâce à Micheline, en 78, j’ai pu participer à l’interview que j’ai mis sur ma chaîne You Tube, je ne parle pas, mon anglais était trop catastrophique, sur les photos que JPL avait prises, on me voit de dos, je suis celle qui a les cheveux très longs, les photos de mauvaise qualité sont les miennes ainsi que l’enregistrement. En 81, à Bristol, j’ai pu filmer mais c’est un film muet, c’est un super souvenir, (c’est sur ma chaîne aussi). Après 81 je ne pouvais plus aller aux concerts (j'ai 3 enfants) mais j’achetais toujours les disques, jusque fin1996, là, j’ai lâché. Puis j’ai repris doucettement à partir de 2004, grâce à mon fils qui travaillait en Angleterre, j’y ai acheté « wanted » et il m’a enregistré une émission de la télé anglaise que j’ai mise sur You Tube dès que j’ai eu le haut débit en 2009 grâce à la parabole. En février 2009, haut débit, grand choc de retour avec You Tube. Le choc a été intense et j’ai pleuré pendant six mois (je ne plaisante pas). Puis, Palais des Congrès en novembre 2009. 21ème concert pour moi. Grand saut dans le temps entre les concerts de 81 et le concert en 2009. Tout était simple autrefois, obtenir une place était facile, même pour l’Angleterre ou la Belgique. Mais là, quelle galère. Et je crois comprendre que la galère n’est pas près de s’arrêter. Si les fruits sont bons, on peut garantir que l’arbre est bon……………

serge, le 20-11-2011 à 11:35:45 :

pourquoi j'aime cliff

eh bien que de beau texte !! une question à LILI qu'est devenu le stylo? moi j'aime cliff depuis 1973 mais c'est vraiment en 1976 avec le 33t I' M NEARLY FAMOUS que je suis devenu fan. Tout dans ce disque était parfait même la pochette sans doute la plus belle .Avec mes yeux de mes 15 ans je rêvais d'avoir ce look et tous les dimanches soir avant de me coucher j'écoutais MISS YOU NIGHTS ainsi que MARIANNE un titre d'un 33t que j'avais trouvé en Belgique Mon premier concert c'était pour l'album ROCK'N ROLL JUVENILE à ANVERS (merci la Belgique car j'y ai vu cliff au moins 7fois sur les 11 concerts de cliff) et pour répondre pourquoi j'aime ce chanteur : tout simplement il m'apporte de la joie quand je l'écoute et une autre chose merveilleuse c'est que je partage avec ma fille RACHEL cette passion encore hier nous regardions le DVD TIME MACHINE TOUR et mon épouse se moquer de notre sourire à tous les deux bon dimanche ps mais quand même suis déçu par son dernier cd et par le dvd serge

cliffette, le 20-11-2011 à 07:20:57 :

Difficile de passer après Lili pour dire pourquoi j'aime Cliff !

J'ai gardé ce côté adolescent qui me permet de supporter les problèmes de la vie courante, moi, l'éternelle angoissée.

Cliff est entré dans ma vie en 1962 lors de vacances en Espagne où je l'ai découvert dans une boîte de nuit sur la Costa Brava.

De retour en France, j'ai acheté mon premier disque "Please don't Tease".

Ensuite, je l'écoutais  avec plaisir à la radio mais au début des années 80 je découvre un 45 tours à Londres dans une brocante avec une adresse de Fan-Club des années 70 : j'écris et depuis je suis membre du nouveau Fan-Club fondé par Bernard Broche et je commence alors ma collection de disques qui, au cours des années est devenue très importante.

Je l'ai vu pour la première fois à Paris au Zénith en 1993, c'est un souvenir impérissable ! Je l'ai revu, à Paris en 2007 et 2009 mais une seule fois à Londres pour le 40 ième anniversaire de sa carrière au Royal Albert Hall en 1998.

J'adore écouter sa voix, le voir en video, son sourire est irrésistible...

J'ai une préférence très marquée pour ses chansons des sixties et ses ballades où sa voix chaude et un peu voilée fait merveille.

Le sourire de Cliff dans cette composition "Soulicious" .

Bon dimanche.

lilithewitch, le 20-11-2011 à 00:53:12 :

Pourquoi j'aime Cliff!

Pourquoi j'aime CLIFF?
... un jour en 1966 sa voix a percé chaque fibre de mon corps et s'est brûlée dans ma mémoire et ce à jamais... je l'entends à travers tous les bruits... parfois en faisant mes emplettes je régistre sa voix et mon mari ne comprends pas comment cela peut se produire, car dans ces cas précis la masse ne le régistrait pas, à cause du bruit de fonds.
Je l'adore depuis ma tendre jeunesse, à cette époque j'aimais son sourire avant d'éteindre la lumière... je préférais voir les émissions télé où il était invité toute seule dans mon fauteuil, je craignais de dévoiler un sourire stupide, figé sur mon visage qui trahirait mon amour pour ce beau jeune homme... il avait 14 ans de plus, cela (adorer un vieux) cela ne se faisait pas à l'époque pour une fille bien élevée... dès que j'entendais sa voix à la radio je ressentais qqch qu'aucun autre artiste a jamais réussi à déclencher... peux pas l'expliquer.
Comme toute jeune adolescente je rêvais de lui, de le rencontrer mais je savais en même temps que cela n'allait jamais se produire. Je n'oublierai jamais mon premier concert... j'étais franchement sous le choque, le charme... tétanisée... c'est la première fois que je sentis des larmes coulées sur mon visage, des larmes de bonheur... j'étais fascinée et j'avais peur que cela ne se reproduirait plus jamais. Mais ce fut le contraire grâce à internet j'étais enfin au courant de ses projets et j'en ai profité depuis cette première fois, MA Wanted tour le 6 décembre 2002 (facile de retenir les dates avec CLIFF) le 16/17 décembre 2003 j'ai fait le voyage toute seule à Birmingham pour voir le 'tennis classic' auquel il invitait depuis des années. C'est là que j'ai eu ma première rencontre personnelle avec lui lorsqu'il sortait de l'hôtel où je logeais aussi, plusieurs fans demandaient des autographes, mais personne n'avait de stylo, un geste dans mon sac à main et je lui tendis mon bic... les gens se sont rués sur lui et j'observais les gens et LUI d'une certainde distance ... soudainement le directeur de l'établissement placé derrière moi, qui avait remarqué mon geste avec le stylo, m'invitaiit à aller vers l'avant afin d'obtenir aussi une signature?... oui mais, n'étant pas préparée pour l'occasion le Monsieur m'a glissé une carte blanche taille carte postale, qu'il sortit de sa veste, dans ma main, j'avançais comme dans un rêve et je remettais la carte à Cliff en balbutiant que, hélàs je n'avais rien préparé pour faire signer, il sourit et me dit, mais ceci est parfait... ensuite  mon stylo lui échappait des mains pour s'arrêter sur mon pull, laissant une petite tâche... Cliff a rougi mais je disait: 'don't mind, it's easy to wash!' (pas de soucis, facile à laver) encore un sourire et puis il tendit le stylo en l'air pour le remettre à la personne, vite je lui prends le stylo et il rit en disant: 'Oh it's yours, thank you, you saved the crowd!' . (oh c'est le tien, merci, tu as sauvé les gens) 2004 'Alive and Kicking' en avril au Royal Albert Hall et les concerts Summernight dans l'endroit féérique de Leedscastle  en décembre  le rendez-vous à Birmingham pour le tennis! 2005 un concert génial à Amsterdam au théâtre Carré, avec un orchestre symphonique 'Metropole orchestra' organisé par la radio 2 , un enregistrement au studio de télé où j'assistais pour la première fois à une telle émission et j'étais assise à qqs pas de CLIFF, l'invitée star. En décembre je me déplace au dernier 'tennis classic' où j'ai longuement parlé avec sa soeur Joan. Assise au premier rang de l'arène , j'ai pris ma première belle photo de lui. 2006 en automne la tournée 'Here and Now' où j'ai suivi qqs concerts en GB et en 2007 je l'ai vu avec la même tournée à Francfort, Bruxelles, Rotterdam. 2008, ma rencontre inoubliable en compagnie de Coco et d'Andréa avec CLIFF devant les studios de télé à Düsseldorf, la tournée 'Time Machine' en GB la même année a couronné ses 50 ans de carrière, je l'ai vu à Londres et à Manchester. 2009 fut une chance inouïe, je découvrais CLIFF & The Shadows en tournée 'Reunited' pour fêter leurs débuts en 1959 une carrière qui a durée 10 ans, ils se sont séparés en 1969 après leur tournée au Japon. J'ai vu ces génies ensemble à Londres en octobre en 2009, à Bruxelles, Rotterdam et Cologne en mars 2010... 2010, Cliff fête ses 70 ans avec ses fans en invitant aux concerts 'Bold as Brass' au Royal Albert Hall à Londres, j'ai assisté à 3 concerts des 6... et 2011 ... et oui il y a presque un mois, le 24 et 25 octobre j'ai vu Cliff avec ses invités présentés 'Soulicious' ce fut une belle aventure et il y a 2 semaines il m'a signé ma/sa bouteille de vin Vida Nova à Düsseldorf... et maintenant je suis en manque... car voir Cliff sur scène c'est unique, qq chose d'incomparable, je ne l'ai jamais vécu avec aucun autre artiste, car j'écoute beaucoup de chanteurs et j'assiste à leurs concerts... Cliff c'est une histoire hors norme... et je suis heureuse de pouvoir partager et discuter mes souvenirs, pensées, mes états d'âme avec qqs fans, je suis devenue amis avec ... je n'ai pas tout écrit dans mon récit mais toutes ces dates reflètent bien le fait de ne pas savoir m'imaginer ma vie SANS lui, SANS ses chansons, SANS son sourire... je souhaite à tous les lecteurs de vivre une expérience semblable avec une personne qui ne les décevra jamais

hirondelle1 en visite, le 19-11-2011 à 15:22:25 :

coucou coco

magnifique, merci coco, tu mérite un bisou, bon dimanche à toi et ta femme.marie-rose

Tikuanyinwui, le 19-11-2011 à 11:40:14 :

super génial

Hello Coco,

 

Super génial tout ce que tu écris, excellent,

merci beaucoup

bizzz

Françoise

JCD, le 19-11-2011 à 09:10:12 :

Bon w-end

à toi JPH et à tous les fans de Cliff...

 

Jean-Claude

cliffette, le 19-11-2011 à 07:37:36 :

Quelle surprise !!!

Merci d'avoir mis "Always and Forever" dans ton player car, comme beaucoup, c'est ma chanson préférée du nouvel album "Soulicious" même sans Billy Paul !!!

Ma composition du jour en orange :

Bon week-end.